CHÂTEAU DE PEÑISCOLA 

Le Château Palais de Peñíscola (Castellón, Communauté Valencienne, Espagne), également appelé Château du Papa Luna, est situé dans la partie la plus élevée du rocher qui domine la ville, atteignant une hauteur de 64 m au-dessus du niveau de la mer. Son périmètre est d’environ 230 m et a une hauteur moyenne de 20 m. Les Templiers ont construit cette œuvre romane sur les vestiges de l’ancienne citadelle arabe entre 1294 et 1307.
Pedro Martinez de Luna et Perez de Gotor qui fut nommé Pape pour l’obédience d’Avignon avec le nom de Benoît XIII d’Avignon, appelé Papa Luna, a fait du château son siège pontifical pendant long procès sur sa légitimité. La lutte tenace que le Papa Luna a maintenue contre ses ennemis, a servi à suggérer la phrase populaire de « rester à son treize », en référence au refus de Benoît XIII de renoncer à sa position de pape.
Le Papa Luna, Benoît XIII d’Avignon, l’une des figures hispaniques les plus universellement connues et les plus controversées à la fois, a déménage en 1411 à Peñíscola, transformant son château en palais et bibliothèque pontificale. Des murs et des dépendances de cette forteresse rayonnent des idées, des sentiments et des préjugés concernant un homme intègre, honnête et vertueux qui a eu l’audace de persévérer dans sa conviction de vrai Pape de l’Église catholique, à une époque marquée par les guerres, les ambitions, la cupidité et la corruption, qui ont même affecté les hautes dignités de l’Église, dont le pouvoir spirituel a dû céder devant le pouvoir politique et civil.
Dans l’ensemble, la sobriété et la solidité de sa construction est mise en avant, aussi bien dans les salles templières que dans les dépendances pontificales stratégiques et complexes que Benoît XIII a réalisées plus tard (dans lesquelles une des meilleures bibliothèques du monde fut installée). Mais, peut-être que, le plus grand intérêt architectural du château se trouve dans la solution dans le corps de garde et dans l’austérité et la proportion sévère de la Basilique des templiers.